Costa rica VOYAGES

Lost in the Wild – Costa Rica

Forêt tropicale Costa Rica

 

Ce voyage c’était la promesse d’un autre possible. D’un ailleurs où tout serait à découvrir. D’un temps où chaque minute n’aurait aucune importance. D’un espace où les rencontres seraient vraies sans artifice.

Ce voyage c’était le grand saut dans la solitude. Face à mes peurs, à mes interrogations. Ce voyage c’était mon challenge, un rêve. De retour du Costa Rica. La tête dans mon carnet, les yeux dans mes photos…

« Voilà j’y suis, dans le taxi qui m’emmène moi, toute seule à l’aéroport. Seule, j’ai pas trop l’habitude. Il y a quelques jours j’avais la trouille ! Carrément des pics d’angoisse à l’idée de partir seule  à 9 000 km. Et puis, plus rien. Je suis là, à l’aéroport. J’attends mon avion. Je suis là où je dois être et c’est comme ça. C’est assez étrange. Une douce sensation. Je suis là où je dois être. Très vite je me rends compte que l’on est rarement seule.
Deux avions, une quinzaine d’heures, des discussions, des films et quelques instants de sommeil plus tard. Bonjour San José. Première nuit à Alajuela. Une clope, une bière sur les toits. Réveil aux aurores pour Monteverde et sa forêt de nuages. Quelques 5 h de bus m’attendent. Je marche dans San José, à la recherche de mon terminal. J’évite les gens qui dorment par terre. C’est sale, et ça sent mauvais. Le quartier de la gare… Une bonne entrée en matière. 5h de route défoncée, j arrive à la Pension Santa Elena, une auberge plutôt cool.  Une petite nuit plus tard, je découvre Santa Elena. Beaucoup de récup, du bois, des chiens errants, des backpackers et des bonnes ondes. Je suis là où je dois être. Au milieu du chaos, je vais bien.

La canopée. Les nuages. La faune, la flore. La forêt. Rien d’autre. Lost in the wild. Je m’offre une randonnée avec un guide. Sans lui, je n’aurais vu les quetzal, toucans, et autres oiseaux du Costa Rica. Jonald, le guide, connaît les habitudes de la forêt. Il raconte… Quand il n’est pas guide, il est coiffeur, ou cuisinier. Le soir il joue au poker. Il est reparti aussi discrètement qu’il est arrivé. Bientôt, le volcan Arenal, l’aventure en camper van et le Rio Céleste… »

costa-rica-9 costa-rica-11 costa-rica-13 costa-rica-waterfall costa-rica-wild lucie-costa-rica wild-costa-rica

costa-rica-quetzal costa-rica-nature WP_20170523_10_47_25_Pro

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Lili
    9 juin 2017 at 23 h 27 min

    Comment j’ai hâte de lire la suite !

    • Reply
      Lucie
      10 juin 2017 at 12 h 49 min

      Ca fait plaisir 😉 Merci Lili ! J’espère toujours te rencontrer par ici un de ces jours !

  • Reply
    Sandra
    10 juin 2017 at 9 h 59 min

    Magnifique. Ce retour d’expérience nous dit que l’essentiel est là, sous nos pas, nos yeux, à portée de sens, plein de ces sensations qu’il suffit de s’arrêter pour savoir cueillir.

    • Reply
      Lucie
      10 juin 2017 at 12 h 51 min

      Ohhh <3 Merci Sandra... Oui c'est tout à fait ça. L'essentiel est beau, ne nous encombrons pas du superflu qui n apporte rien...

  • Reply
    mam
    13 juin 2017 at 17 h 45 min

    Beau voyage, belle expérience. Qu’ y a t il de plus magique que d’aller à la rencontre de ce que l’on ne connait pas, les gens, la nature, la vie en fait !
    Peut être arriverai je à me glisser dans ton sac à dos la prochaine fois ?
    Fière de toi ma fille.

  • Leave a Reply