Dans ma tête

La vie des autres

La bienveillance. La tolérance. L’acceptation. Le non-jugement. Être en accord avec ses aspirations. Faire preuve de discernement. Prendre conscience. Accepter le chemins des autres. C’est difficile.

Bien plus difficile que de se nourrir de la vie des autres.

Quelques miettes à grapiller. Oh oui quelques miettes pour mon dîner de ce soir… Quelle tristesse. N’y a t-il pas de sujet plus intéressant que la vie de ses voisins ?

Se nourrir de la vie des autres pour s’en inspirer, se comparer, juger et se rassurer. Qu’y -a -t-il de plus rassurant que de juger l’autre. Évaluer ses « erreurs »,  examiner ses faux pas. Des faux pas ? Oui, les pas qui ne sont pas dans le « droit chemin », ceux qui ne font pas partie de la norme, de votre norme à vous. Juger pour se rassurer soi-même. Se rassurer que l’on est quelqu’un de bien ! Ahahah ! Qui est-il ce « quelqu’un de bien » ?
La vie n’est pas lisse. La vie, c’est essayer d’avancer comme on peut avec les choix que l’on a. La vie c’est tomber. Se relever ou pas. Repartir.

Qui sommes-nous pour juger continuellement autrui ?
Je ne vous juge pas. Je ne vous vois pas…
C’est difficile d’être soi. D’être vrai. Ca veut dire oser affronter les autres, ces autres qui te jugent car tu ne prends pas le même chemin qu’eux. Qui ne cherchent pas à comprendre pourquoi.

Etre soi, ca veut dire ne pas se transformer comme un caméléon selon son interlocuteur. Ca veut dire assumer ses choix. Accepter sa propre vulnérabilité.
Que va t il dire ? Que va t elle penser de moi ? Que c’est triste. Que c’est ennuyeux et faux. Je le sais pour l’avoir vécu si longtemps.

Le jugement renvoie à son amour propre, à ses propres blessures. En somme, c’est très narcissique. Très prétentieux que d’imaginer savoir pour autrui ce qu’il devrait faire ou ne pas faire.

Briller au dépens des autres. Se comparer. C’est un passe-temps comme un autre !  Chacun fait ses propres choix. Il y a la tolérance / L’intolérance. Il y a l’ouverture d’esprit / L’étroitesse d’esprit. La compréhension / Le jugement.

Qui sommes-nous pour juger ?

 

Pourquoi j’écris ici ?
Parce que vous me lisez, je le sais. Parce que c’est mon exutoire. Chacun choisit le sien. Aujourd’hui j’écris pour partager. J’écris pour passer un message. Le message est sensiblement le même que celui des articles précédents. Le message c’est La Liberté, le respect de la liberté, la tolérance, la bienveillance et si l’on peut… au moins essayer… ne pas juger.

 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    MGA
    18 février 2017 at 20 h 34 min

    Chère Lucie,
    Ce billet me va droit au cœur, droit dans mes blessures, mais aussi droit dans ma reconnaissance.
    Merci d’avoir pris le courage de l’écrire, ce billet, et de l’avoir posté.
    La vie des autres, c’est tellement facile de s’y perdre, pensons à la nôtre … et à notre liberté de la vivre !
    Je t’embrasse, M

    • Reply
      Lucie
      9 mars 2017 at 17 h 28 min

      Merci pour ces quelques mots sensibles M. Ceux sont justement des mots comme les tiens qui m’encouragent à continuer d’écrire ces billets. Je t’embrasse également.

  • Reply
    Marie
    18 février 2017 at 22 h 17 min

    Tres joli billet….
    Triste est celui qui se sent exister qu’au travers du jugement des autres. Juger et critiquer pour se conforter qu’on est tellement mieux… Hé bien non tu as raison, pire est celui qui juge que celui qui commet des erreurs. Car ce dernier peut se venter d’avoir vécu lui! Et pas au travers d’autrui!!

  • Reply
    Ysa
    19 février 2017 at 9 h 40 min

    Personnellement j’ignore ces ´juges’ de l’existence…plus aucun crédit !

    De petits esprits…qui s’abreuvent des larmes des autres pour ne pas se noyer eux mêmes.
    Comme je les plains !

    Notre intérêt n’a pas de mal à se tourner ailleurs…

  • Reply
    Mimi
    19 février 2017 at 10 h 02 min

    Et quel exutoire !!!! C’est personnel et percutant mais tellement universel. Message qui doit être lu avec honnêteté et pas entre les mots ….pour être salvateur ! Avis aux amateurs de résilience

  • Reply
    Lili
    31 mars 2017 at 13 h 53 min

    Oui je te lis (tardivement certes 😉 ) et j’aime beaucoup ce que je lis ! Joli cri du fond du cœur . Belle journée !

    • Reply
      Lucie
      31 mars 2017 at 14 h 07 min

      Hey Merci Lili 😉

    Répondre à Marie Cancel Reply